Renault Mégane E‑Tech : toutes les infos sur la compacte électrique

Après de longs mois d’attente et de teasing, la nouvelle Renault Mégane électrique est enfin là. C’est à l’occasion du Salon de Munich que la marque au losange a levé le voile sur la compacte, aux faux airs de SUV. 

Partagez cette info :

Total
1
Partages

La Renaulution est en marche ! Lors de son premier discours à la tête du groupe Renault, Luca de Meo profilait une offensive forte, avec notamment la disparition de Renault Sport au profit d’Alpine dans les compétitions. Mais le patron parlait également de l’arrivée d’une gamme 100% électrique dans les prochains mois. Et c’est désormais chose faite !

Au Salon de Munich, la marque au losange présente donc la Mégane E‑Tech. Remplaçante directe de la compacte du même nom, cette nouvelle version prend des muscles. Avec ses faux airs de SUV, le modèle reçoit une face avant inédite, que nous avons déjà découverte lors des phases de teasing. La signature lumineuse plonge sur un bouclier divisé en deux parties.

À l’arrière, le dessin est là aussi réussi. Agrémentée d’un petit becquet, la lunette arrière s’harmonise parfaitement avec le nouveau logo de la marque. Cette Mégane E‑Tech est d’ailleurs la première à le recevoir. L’aspect de SUV est davantage marqué avec une signature lumineuse placée sur la partie haute du hayon.

Avec seulement 4,21 de long, elle est plus courte qu’un Captur. Mais ne vous fiez pas aux apparences, ses allures de SUV compact sont uniquement visibles à l’extérieur. Puisqu’à bord, la nouvelle Mégane laisse place à une habitabilité remarquable !

De la place à bord !

Malgré ses dimensions contenues, la Renault Mégane E‑Tech profite d’un plancher entièrement plat, lui permettant de dégager énormément d’espace. Les passagers seront bien logés, avec de la place aux jambes pour deux occupants à l’arrière.

En revanche, les trois personnes sur la banquette arrière seront probablement plus à l’étroit sur les longs trajets. Cette version électrique est moins large que l’actuelle Mégane thermique. Toutefois, la E‑Tech offre un volume de coffre bien plus important que sa soeur avec 440 l, contre seulement 384 l.

Côté technologies embarquées, Renault met le paquet pour sa première compacte électrique. L’ensemble est repris du Captur, avec l’écran d’infodivertissement 12 pouces présenté verticalement.

Dessous, on retrouve encore quelques commandes physiques, un bon point. Derrière un volant inédit, la Mégane E‑Tech inaugure une instrumentation 100% digitale de 12,3 pouces. Comme suspendue en l’air, la console centrale est divisée en 2, avec de nombreux rangements.

Jusqu’à 218 ch

Dès son lancement, la nouvelle Mégane électrique sera proposée avec deux niveaux de puissance et de capacité de batterie. En entrée de gamme, une version de 130 ch sera disponible avec une batterie de 40 kWh autorisant une autonomie de 300 km.

Voici les nouveaux Renault Grand Scénic pour la Police Nationale

Une autre offre est disponible avec une batterie de 60 kWh et une autonomie de 470 km. Dans ce cas, la puissance grimpe à 218 ch. En se branchant sur un superchargeur, la Mégane E‑Tech récupère 195 km en 30 minutes.

La Renault Mégane E‑Tech vient faire face à la Volkswagen ID.3. Avec sa gamme de motorisations plus forte que sa rivale allemande, la compacte française devrait être disponible aux alentours des 30 000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram