Mercedes-AMG One : la F1 homologuée enfin dévoilée

Après plus de cinq longues années de développement, Mercedes-AMG présente enfin la version définitive de son hypercar, la One. 
Mercedes-AMG ONE
@Mercedes-AMG

Partagez cette info :

Total
9
Partages

Parfois, le développement d’un modèle est long… Très long même ! La preuve avec cette One. En 2017, au salon de Francfort, Mercedes-AMG présente au monde entier la Project One, le concept d’une hypercar produite en édition limitée. À l’époque, la firme allemande annonçait déjà des performances ahurissantes issues des technologies de la F1. Près de cinq ans plus tard, la division sportive de Mercedes communique officiellement sur les chiffres de son nouveau missile sol-sol.

Sans surprise, la fiche technique est stratosphérique ! Comme annoncé par la marque, de nombreux ingénieurs du pôle AMG et de l’écurie de F1 de Mercedes ont travaillé d’arrache-pied sur le développement de cette hypercar. L’idée de base était de concevoir une Formule 1 adaptée à la route, et ainsi, lui floquer une plaque d’immatriculation. Voici donc le résultat de cette recette assez inédite !

La Mercedes-AMG One reçoit donc le même bloc que les monoplaces, le V6 1.6 litre. Celui-ci est logé en position centrale arrière, comme sur les F1, mais ne développe «que» 574 ch. Rassurez-vous, quatre moteurs électriques se chargent d’ajouter du couple et quelques chevaux. Au total, l’hypercar hybride rechargeable revendique 1 063 ch, et un couple max perché à 11 000 tr/min ! Une puissance démesurée obtenue grâce à des technologies remarquables. Mais l’hypercar peut aussi se montrer docile et rouler jusqu’à 18 km en électrique sur sa batterie de 8,4 kWh. Après cela, l’auto se transforme en monstre…

Ces moteurs électriques affichent des caractéristiques bien différentes. Le premier, qui offre 90 kW, soit 122 ch, entraîne un turbo qui souffle jusqu’à 3,5 bars. Associé au vilebrequin, un autre bloc électrique développe 120 kW (163 ch). Enfin, deux autres moteurs d’aspirateur sont placés sur l’essieu avant, un sur chaque roue pour ajouter encore 326 ch.

Inutile de communiquer sur le 0 à 100 km/h. D’après Mercedes, la One passe de 0 à 300 km/h en 15,6 secondes. Tandis que la vitesse maximale dépasse les 350 km/h. Des performances venues tout droit d’une autre planète, celle de la F1. Cette hypercar est un vrai défi technologique pour les ingénieurs.

Mercedes-AMG présente la GT 63 S E Performance Edition F1

Le châssis et les trains roulants ont été conçus en harmonie avec l’ensemble moteur-boîte. La Mercedes-AMG One profite d’une coque en carbone. Le freinage est quant à lui assuré par des disques céramiques-composite.

Inspirée de la course auto

Comme annoncé à travers le concept, la One inaugure une nouvelle robe de carrosserie, inédite chez Mercedes. Sa ligne fuyante associée à de multiples éléments aérodynamiques offre un appui considérable à haute vitesse. La face avant est garnie d’entrées  d’air proéminentes. On remarque également des optiques placées assez haut, au niveau des ailes. Des lignes taillées à la serpe, pour offrir des sensations inaccessibles au commun des mortels.

À l’arrière, le traitement est similaire. Un énorme diffuseur intègre une seule sortie d’échappement centrale. Dans les modes Track, un immense aileron arrière se déploie offrant un appui aérodynamique abondant à l’auto. Mercedes place également un ingénieux système de suspension active qui permet d’abaisser la caisse de plus de 30 mm à l’avant et à l’arrière.

Pour la One, Mercedes n’a pas laissé de côté l’habitacle. La présentation reste assez sobre mais plonge les occupants dans le monde du sport automobile. Deux baquets sont placés sur la monocoque en carbone. La position de conduite se règle via le pédalier et le volant.

Un volant qui opte pour le design de celui des F1, et qui permet de modifier l’AMG Traction Control selon 9 positions. D’autres boutons comme l’activation du DRS ou les réglages des trains roulants y figurent également.

Cette Mercedes-AMG One a été développée par des ingénieurs de course, mais aussi pour la course ! Les 275 exemplaires prévus par la marque ont tous déjà été vendus via un programme de sélection spécifique du client. Pour rappel, l’hypercar est affichée à partir de 2,275 millions d’euros. Un ticket d’entrée assez salé au prix d’une technologie tenue secrète.

L’AMG One sera présentée pour la première fois au public à l’occasion du Goodwood Festival Of Speed, du 23 au 26 juin prochain.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram