Lamborghini : un V12 hybride pour la future Aventador

C’était un soupçon, c’est désormais confirmé ! Le modèle qui remplacera l’Aventador possèdera bien un V12 hybride. Le PDG de la marque au taureau, Stephan Winkelmann l’a annoncé. Cette nouvelle supercar devrait être déployée en 2023. 

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
27
Partages

La firme italienne s’était déjà mise à l’hybridation en 2019 avec la Sián, une hypercar produite à seulement 63 exemplaires. Cette dernière développe 819 ch, mais 785 ch en thermique et seulement 34 en électrique. Après ce premier modèle à hybridation légère, Lamborghini devrait pousser un peu plus l’électrification de ses modèles. Notamment en raison des règlementations européennes qui ne laissent guère de doutes quant à l’orientation à prendre avec la fin du thermique et même de l’hybride en 2035.

La marque au taureau prévoit de lancer un nouveau modèle d’ici 2025. Mais alors que nous pensions que Lamborghini allait se tourner vers un 100% électrique mettant fin au V12 atmosphérique, Stephan Winkelmann, a confirmé que ça ne serait pas le cas.

Un tout nouveau V12

Avec l’Aventador Ultimae, le V12 atmosphérique de 6.5l développant 769 ch sera bien mis à la retraite après une carrière bien méritée. En revanche, le V12 qui équipera la future supercar de Lamborghini n’aura rien en commun avec le groupe motopropulseur hybride de la Sián. Cette fois-ci, le futur V12 recevra un pack de batteries et un système hybride entièrement nouveaux. Le PDG de la marque au taureau l’a indiqué lors d’une interview: 

“La technologie est différente, c’est un tout nouveau moteur, un tout nouveau groupe motopropulseur, une nouvelle batterie, tout est complètement nouveau. Il n’y a rien qui sorte de la Sián ou de l’Aventador”

Cela fait du bien de savoir qu’il existe encore un projet de V12 dans un monde où ces monstres de puissance tendent à disparaître. Nous savons que cette nouvelle Lamborghini disposera toujours du système quatre roues motrices, qui seront également directrices. L’auto bénéficiera comme toujours d’une aérodynamique active en fibre de carbone.

Ce deuxième pas vers l’hybridation permettra à la marque italienne de se lancer dans sa stratégie d’électrification visant à équiper tous ses véhicules d’une propulsion hybride d’ici la moitié de la décennie.


Partagez cette info :

Total
27
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram