Covid-19 : Il réclame de l’aide à l’Etat et s’en sert pour acheter une Lamborghini!

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
0
Partages

En Floride, un homme a été inculpé après avoir soulevé des fonds de secours pendant la crise sanitaire et de les avoir utilisés pour s’acheter une Lamborghini…

Gare aux fraudeurs ! Depuis la crise de coronavirus, certains tentent de profiter de la plus grande crise sanitaire mondiale pour bénéficier des aides de l’État. Mais régulièrement, ces sommes souvent considérables sont utilisées à des fins personnelles…




Ici, cette histoire nous vient tout droit des États-Unis ! David T. Hines, 29 ans, originaire de Floride aurait profité de la crise sanitaire mondiale afin de gonfler son compte en banque. Plutôt que de demander des prêts pour couvrir environ 200.000 $ de ses dépenses commerciales mensuelles, l’homme a soumis quatre demandes par l’intermédiaire de Bank of America.

Les dépenses mensuelles de Hines s’élevaient à près de 4 millions de dollars pour payer ses 70 employés. Trois des quatre soumissions ont été approuvées et le gouvernement a rapidement effectué le premier des trois dépôts prévus sur 3.984.557 $ sur son compte de la Bank of America.

Seulement quelques jours après avoir reçu le virement, l’homme s’est rendu dans une concession Lamborghini et a commandé une Huracan, flambant neuve pour le prix de 318.497 dollars… Le toupet !

Un accident avec la supercar a donné l’alerte

En juillet dernier, les autorités américaines ont senti quelque chose qui n’allait pas après que David T. Hines ait eu un accident avec sa belle italienne. Après son accrochage, l’homme a ensuite pris la fuite.




Ce n’est pas tout puisque l’apprenti fraudeur aurait aussi transféré 60.000 dollars à une personne répertoriée comme «maman», dépensé 4.000 dollars dans un centre commercial, 8.500 dollars à la boutique de bijoux Graff et 7000 dollars supplémentaires à l’hôtel Setai de Miami.

La plainte allègue que Hines n’a effectué aucun des paiements salariaux qu’il réclamait dans ses demandes de prêt. Il a été inculpé d’un chef de fraude bancaire, d’un chef de fausses déclarations à une institution financière et d’un chef de transaction avec des produits illégaux.

Ça fait cher la petite crise d’achat pour une Lamborghini et quelques bijoux…


Partagez cette info :

Total
0
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram