Audi e‑tron GT (2021) : toutes les infos sur la berline électrique allemande!

Après plusieurs longs mois de teasing, Audi lève enfin le voile sur les versions de production de ses e‑tron GT quattro et RS e‑tron GT . Si leur look n’était plus vraiment une surprise, on connaît désormais les fiches techniques ! 

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
10
Partages

Il aura fallu attendre longtemps pour découvrir en intégralité la première berline électrique de chez Audi. Rappelez-vous, il y a deux ans, un concept avait été présenté au salon de Los Angeles. Aujourd’hui, la firme allemande présente officiellement son e‑tron GT à l’occasion d’un évènement digital en direct d’Ingolstadt.

Esthétiquement, l’Audi e‑tron GT conserve le style dynamique et élégant initié par le concept-car. Cette fois-ci dépourvu de son camouflage, le modèle nous montre sa calandre SingleFrame inédite peinte de la même couleur que la carrosserie. Tandis que ses optiques reprennent le style des modèles actuels de la marque.

À l’arrière, les deux versions bénéficient d’un style de coupé grâce à une lunette de toit inclinée. Afin de la mettre davantage en valeur, les designers de chez Audi ont choisi de marquer les ailes arrière et de la poser sur d’énormes jantes de 19″ ou 20″ en option.

Un intérieur 100% recyclé

Pour parfaire l’habitacle de sa berline électrique, Audi présente une ambiance toujours aussi sportive et moderne. En plus du Virtual Cockpit Plus, on retrouve les deux écrans au niveau de la console centrale déjà présents sur les modèles haut de gamme de la marque.

Les matériaux de la sellerie proviennent du recyclage de bouteilles en plastique. Des inserts en bois viennent embellir l’intérieur des nouvelles e‑tron GT quattro et RS e‑tron GT.

Des performances de supercar

S’il y a bien une chose qui est restée secrète, c’est la fiche technique du modèle…  Mais désormais, on sait tout ! Reposant sur la même plateforme que sa cousine la Porsche Taycan, l’Audi e‑tron GT bénéficie également d’une batterie identique.

Celle-ci est composée de 396 cellules en série pour un total de 800 V et 93 kWh. Ce pack pèse lourd sur la balance avec un poids d’environ 620 kg, toujours logé le plancher de l’auto. Mais il y a une raison puisqu’elle alimente deux moteurs électriques, un sur chaque essieu : 476 ch et  pour l’e-tron GT Quattro et 598 ch pour la RS e‑tron GT.

Audi. La RS e‑tron GT

Sur courant continu, la recharge peut aller jusqu’à 270 kW. En courant alternatif comptez 11 kW avec le chargeur 22 kW en option. D’après le constructeur allemand, les deux versions peuvent récupérer 100 km d’autonomie en 5 minutes sur une borne puissante. La seule capable de supporter la capacité de charge est la Ionity.

Côté performances, la version la moins puissante affiche  476 ch et 630 Nm, avec un boost temporaire à 530 ch. Quant à la version RS, elle revendique 598 ch et 830 Nm. Ce coup-ci, le boost temporaire porte 646 ch et surtout la présence, de série, d’un différentiel à embrayages multidisques à l’arrière. Ce système est capable de faire varier le couple de 0 à 100 % sur chaque roue.

Sur l’exercice du 0 à 100 km/h, l’e-tron GT est donnée pour 4,1 secondes et la version RS en 3,3 secondes, à chaque fois avec le mode Boost activé au Launch Control.

Jusqu’à 472 km d’autonomie !

Les chiffres de consommation moyenne annoncées par Audi ne sont pas vraiment surprenants… Entre 18,8 et 18,8 et 19,6 kWh/100 km pour la version e‑tron GT et 19,3 et 20,2 pour la RS sur cycle NEDC. En suivant le cycle WLTP, Audi annonce des autonomies respectives de 472 et 488 km.

Côté tarifs, l’e-tron GT Quattro débute à 101 500 €, et la version RS à 140 700 €. Sans surprise, tout comme chez Porsche, les options feront facilement grimper la facture de plusieurs milliers d’euros…


Partagez cette info :

Total
10
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram