Au volant de son Audi A3, il file à près de 230 km/h et se fait intercepter par les gendarmes

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
12
Partages

Lors d’une opération contre les excès de vitesse, les gendarmes du Lot ont intercepté de nombreux automobilistes, dont un particulièrement pressé.…

Ce dimanche, en fin d’après-midi, les gendarmes du peloton motorisé de Cahors ont eu pas mal de travail ! En pleine opération pour intercepter les conducteurs au pied un peu lourd, les forces de l’ordre ont procédé à plusieurs retraits de permis…

Sur l’A20, le conducteur d’une Audi A3 Sportback visiblement très pressé a été intercepté alors qu’il roulait à 225 km/h au lieu des 130 km/h autorisés. Et lorsque les gendarmes l’ont arrêté, le jeune conducteur n’avait pas d’attestation de déplacement.

Mais ça n’est pas tout puisque après plusieurs minutes, les gendarmes ont procédé au test salivaire. Celui-ci s’est révélé positif. L’homme était sous l’emprise de produits stupéfiants, comme le confie nos confrères de La Dépêche.

Sans surprise, son permis de conduire lui a été retiré sur-le-champ. Quant à son Audi A3, elle sera immédiatement confisquée.

Un Mercedes GLC à plus de 200 km/h

À Fontanes, les gendarmes du peloton motorisé de Cahors ont également intercepté le conducteur d’un Mercedes GLC qui circulait à 201 km/h sur l’autoroute A20.

Âgé de 48 ans et d’origine italienne, l’homme a fait l’objet d’une rétention immédiate de son permis de conduire et a dû s’acquitter d’une amende de 700 euros. L’homme devra répondre de ses accusations devant le tribunal.


Partagez cette info :

Total
12
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram