DOSSIER. Focus sur l’assurance au kilomètre

Afin de répondre aux besoins de tous leurs clients, les compagnies d’assurance leur proposent plusieurs types de couvertures. Parmi elles, on retrouve par exemple l’assurance au kilomètre. Avant d’y souscrire, il est important de savoir de quoi il s’agit, comment calculer ce que l’on doit ainsi que le nombre de kilomètres parcourus. 
assurance au kilomètre

Partagez cette info :

Total
0
Partages

Qu’est-ce que l’assurance auto au kilomètre ?

L’assurance auto kilométrique, comme il est expliqué sur lolivier.fr, site expert en assurance, est un type d’assurance qui permet de faire des économies importantes. C’est notamment le cas lorsque la voiture est utilisée pour de courts trajets ou pour des durées limitées, comme le week-end ou pendant le temps libre. Ce qui compte, c’est le nombre de kilomètres parcourus dans l’année, car des frais sont à payer en fonction de la distance parcourue.

Plus la distance augmente, moins la couverture est avantageuse, puisque plus une personne utilise sa voiture, plus elle s’expose à divers risques. Il s’agit donc d’une assurance personnalisée, dans laquelle la prime est proportionnelle à l’utilisation du véhicule. Cela permet de faire d’importantes économies, notamment si les trajets ne dépassent pas 5 000 kilomètres dans l’année. Dans tous les cas, il conviendra de vérifier dans le détail les conditions régissant ce mode d’assurance, que chaque compagnie pourra librement déterminer.

assurance au kilomètre

Comment calculer ce que l’on doit avec un contrat d’assurance au kilomètre ?

Le prix du contrat d’assurance est généralement composé d’une partie fixe et d’une partie variable, calculée en fonction des kilomètres parcourus. Chaque société utilise sa propre méthode pour établir la part variable, toutefois des tranches de voyage sont généralement prévues. La compagnie d’assurance peut ainsi fixer un tarif pour une tranche de 0 à 5 000 km dans l’année, un autre pour une tranche de 5 001 à 10 000 km, etc. Le tarif augmente avec les tranches. Il est donc important pour l’assuré de savoir combien de kilomètres il parcourt en moyenne dans une année, afin de pouvoir choisir la gamme la plus adaptée et éviter de la dépasser.

En cas de dépassement des kilomètres envisagés comme limite, selon les conditions contractuelles, la compagnie d’assurance peut facturer le coût du dépassement, ce qui pourrait rendre nulles les économies réalisées lors de la signature du contrat. La compagnie peut aussi établir une limite à respecter sur la base des kilomètres moyens parcourus indiqués par l’assuré : en cas de kilomètres supérieurs, un supplément est dû et en cas de kilomètres inférieurs, un remboursement du montant payé est obtenu.

Comment mesurer la distance parcourue ?

L’assurance au kilomètre demande de savoir mesurer les kilomètres parcourus. La compagnie ne peut pas faire une confiance totale à l’assuré, car le compteur kilométrique peut être trafiqué. Pour calculer réellement le nombre de kilomètres parcourus dans l’année, pour ce type d’assurance, l’installation d’un boîtier sur la voiture est normalement prévue. Il s’agit d’un appareil amovible qui est équipé d’un GPS qui, parmi ses différentes fonctions, compte le nombre de kilomètres parcourus par le véhicule.

Certaines compagnies proposent également l’installation d’une application mobile qui fera le décompte de kilomètres. L’un des aspects pris en compte lors de l’installation de ces éléments est le respect de la vie privée. Les mouvements de la voiture sont en effet toujours suivis et enregistrés par la compagnie d’assurance, qui est cependant tenue d’utiliser les données dans le respect de toutes les garanties de la protection de la confidentialité du client, prévue par la législation en la matière.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram