DOSSIER. Vignette Crit’Air : combien ça coûte ?

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
4
Partages

Avec les nouveaux défis écologiques qui attendent la France, réduire l’émission de gaz est primordial. Pour y parvenir, l’identification des véhicules les plus polluants est une bonne initiative. Afin de mieux apprécier leur degré d’émissions, la vignette Crit’Air est le document utilisé. Vous souhaitez obtenir la vôtre ? Voici son coût et les sanctions encourues en cas de défaillance de ce certificat.

Quel budget prévoir pour la vignette Crit’Air ?

Contrairement à ce que beaucoup pensent, la procédure à suivre pour avoir sa vignette Crit’Air n’est pas bien compliquée. En effet, certaines plateformes en ligne vous proposent leur accompagnement en vous aidant durant le processus. Ces dernières soumettront vos pièces à l’organisme qui se charge de la délivrance du certificat qualité de l’air. Pour en savoir plus à ce sujet, rendez-vous sur leurs pages.

Toutefois, sachez que pour obtenir ce document, vous devez fournir votre numéro d’immatriculation et remplir un formulaire conçu à cet effet. De plus, le dépôt de votre dossier doit être accompagné d’un payement de 3,62 euros.

Les sanctions en cas d’absence de la vignette Crit’Air

En cas d’absence de vignette, vous subirez les sanctions déjà définies par les autorités compétentes. En effet, si vous commettez une infraction, vous serez contraint de payer une amende de 68 euros. Ce montant peut varier et aller jusqu’à 450 euros. La même mesure est appliquée si vous ne respectez pas les restrictions de déplacement. Cette dernière intervient généralement en cas de circulation différenciée lors d’un pic de pollution.

Les voitures particulières, les véhicules à 2 ou 3 roues, les quadricycles à moteur et les utilitaires légers sont les automobiles concernées par cette règle. L’absence de vignette peut également conduire à l’immobilisation de votre véhicule. Il sera ainsi mis à la fourrière. Le prix d’acquisition du certificat qualité de l’air étant forfaitaire, vous devez impérativement l’obtenir pour être à l’abri des sanctions. Une fois que vous l’obtiendrez, vous pouvez le conserver pour la même voiture tout au long de sa vie. Toutefois, lorsqu’il n’est plus lisible, il n’est plus valable.

Ainsi, pour un véhicule à 2 ou 3 roues, collez-le sur la fourche. Concernant les automobiles, mettez-le à l’intérieur sur la partie inférieure droite du pare-brise de sorte que le recto soit visible de l’extérieur.

La vignette Crit’Air est-elle obligatoire ?

Il est important de souligner que le certificat qualité de l’air est indispensable uniquement dans certaines villes. Il s’agit entre autres de Strasbourg, Grenoble, Toulouse, Lyon, Paris, Lille et leurs métropoles respectives.

Toutefois, plusieurs autres régions sont également sur le point d’instaurer la vignette Crit’Air. Toulon, Saint-Étienne, Nice, Rouen, Reims, Fort-de-France et Aix-en-Provence sont ainsi concernées. Avant de vous déplacer dans ces villes, il est donc nécessaire que vous vous renseigniez sur l’obligation ou non de détenir la vignette Crit’Air dans la ville en question.

L’essentiel à retenir : la vignette Crit’Air coûte 3,62 euros avec les frais de port inclus. Ce certificat est déjà obligatoire dans de nombreuses villes françaises, faites donc attention dans ces régions en cas d’absence de vignette au risque de payer une amende.


Partagez cette info :

Total
4
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram