Comment acheter un SUV en Allemagne ?

Beaucoup d’automobilistes sont séduits à l’idée d’acheter un SUV. À la fois pratiques et rassurants, ces véhicules demandent toutefois un budget plus élevé qu’une citadine. Mais il est possible de faire des économies en achetant votre modèle en Allemagne. Zoom sur les avantages d’acheter votre véhicule chez nos voisins. 

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
2
Partages

SUV, pour «sport utility vehicule». Ces trois lettres sont rapidement devenues virales dans le secteur de l’automobile. Plébiscités en France et partout dans le monde, ces modèles hauts sur pattes ne cessent d’enregistrer des ventes records.

En France, les SUV ont représenté 41% des ventes de véhicules neufs en septembre 2020. Une part de marché record traduite par une progression de 3,28% par rapport à septembre 2019. D’ailleurs, le segment talonne les berlines qui, en baisse de 4,5%, dominent toujours le marché avec 49,4% des immatriculations le mois dernier.

Dans l’hexagone, les SUV allemands se trouvent parmi les meilleurs véhicules qui existent sur le marché, avec notamment un grande variété de modèles disponibles. BMW, Porsche, Volkswagen, Audi ou encore Mercedes ont rapidement pris d’assaut le secteur des SUV. Aussi, l’attrait pour les voitures allemandes est très prononcé, même en dehors de leur territoire d’origine. Tel est le cas en France où la vente de voitures allemandes explose. Car en plus de leur puissance et de leur design qui séduisent, leurs tarifs sont très attractifs.

Selon une enquête du groupe Argus publiée en novembre 2018, les véhicules allemands sont de loin les meilleurs en termes de qualité. Bien sûr, cela se paie, mais il est possible d’acheter le véhicule de ses rêves à moindre coût, notamment en choisissant un modèle d’occasion peu kilométré. D’ailleurs, les voitures allemandes sont 10 % à 30 % moins chères dans leur pays d’origine.

Comment trouver votre futur SUV ?

Après avoir réuni toutes les conditions pour acheter votre véhicule, il faut désormais trouver celui qui vous fera craquer. À ce moment-là, un large choix s’offre à vous. Vous pouvez alors vous rendre sur les différents sites d’annonces de véhicules d’occasion. Privilégiez toutefois les grosses structures comme par exemple Reezocar, qui offre un large choix de SUV en Allemagne.

Une fois le véhicule identifié, vous pouvez solliciter les services de Reezocar afin d’encadrer les procédures de l’achat. Proposé à un tarif raisonnable de 250 euros, l’accompagnement commercial est très efficace et assez complet. Un espace dédié sur le site permet de comparer les offres et les meilleurs prix que la plateforme peut obtenir. Ensuite, les équipes se chargent de négocier pour vous auprès du vendeur.

En renseignant le SUV repéré sur le site, un conseiller s’occupe du reste en toute sécurité. Pour mettre encore plus de chances de votre côté, et ainsi gagner du temps dans vos recherches, vous pouvez indiquer quel type de véhicule vous recherchez. La personne se chargera alors de faire les recherches pour vous et vous présentera des offres disponibles parmi les meilleures marques. Le site propose un choix très large de modèles neufs ou d’occasion récents avec moins de 30.000 km au compteur.

Transporter le véhicule de l’Allemagne à la France

Pour l’achat d’un véhicule allemand, vous pouvez vous occuper de faire venir votre véhicule par vos propres moyens. En important directement votre SUV depuis l’Allemagne, il est possible de faire baisser son coût de 10 % à 30 % par rapport à un achat effectué en France. Toutefois, la barrière de la langue pose parfois des soucis lorsque l’on rentre en contact avec un vendeur allemand.

Alors si vous ne vous sentez pas prêts à échanger dans une autre langue pour l’achat de votre SUV, ou bien pour les démarches administratives, les équipes de Reezocar s’occupent de tout ! La plateforme propose la livraison de votre véhicule à votre porte, avec des prix qui varient selon le nombre de kilomètres parcourus.
Autre point important, les véhicules venant d’Allemagne sont généralement mieux équipés et bien mieux entretenus que ceux disponibles sur le marché français.

Les démarches pour immatriculer votre SUV

Afin de rapatrier votre SUV jusque chez vous, il faut au préalable se fournir en plaques provisoires «WW». Avec une durée d’utilisation limitée à 1 mois, elles permettent de circuler librement en France. En plus de ça, il vous faut munir d’une assurance.

En France, l’immatriculation de votre voiture demande un certain nombre de documents obligatoires. Ainsi, après avoir effectué le transfert pour l’achat, assurez-vous d’avoir en main le certificat d’immatriculation allemand, un certificat d’homologation communautaire, deux exemplaires du contrat de vente, une preuve du contrôle technique (si le véhicule acheté a plus de 4 ans), une facture d’achat établie par le vendeur et le quitus pour la TVA. Une longue liste qui peut rapidement s’avérer être un vrai casse-tête !

Les plaques «WW» sont valables 2 mois, à compter du jour où elles sont délivrées par la préfecture.

Mais si vous avez organisé l’achat avec une plateforme spécialisée, celle-ci se chargera de vous transmettre ces documents au moment de la livraison. Ce coup de pouce vous permet alors de se décharger des démarches pour l’importation depuis Allemagne.

Pour la demande d’immatriculation en France, il s’agit d’une démarche que vous devez réaliser immédiatement, dès que le véhicule se trouve en France. Vous risquez en effet une amende d’une centaine d’euros si vous circulez sur la voie publique avec une voiture importée non immatriculée. Vous disposez néanmoins d’un délai d’un mois pour effectuer la demande d’immatriculation, en ligne, sur le site officiel de l’ANTS ou des sites agréés, ou à la préfecture.

Quelles taxes pour l’achat d’un SUV en Allemagne ?

L’acquisition d’un véhicule acheté neuf ou d’occasion dans un autre État membre de l’Union européenne ne fait pas l’objet de formalités douanières. Toutefois, vous devez vous acquitter de la TVA en France seulement si vous avez acheté un véhicule neuf dans un autre État membre. Dans le cas d’un véhicule d’occasion, vous n’aurez donc pas à le faire.

Le quitus fiscal (ou certificat fiscal), qui indique que le véhicule est en situation régulière au regard de la TVA, est à faire physiquement dans son centre des impôts. Ce document est nécessaire pour obtenir une carte grise lorsque l’on a acheté un véhicule, neuf ou d’occasion, dans un pays de l’Union européenne autre que la France.


Partagez cette info :

Total
2
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram