4 étapes du contrôle technique du véhicule

Le contrôle technique a été mis en place pour s’assurer que les véhicules sont conformes aux normes légales encadrant la sécurité du véhicule et des usagers. Que vous vendiez ou que vous achetiez un véhicule, ou que vous possédiez le vôtre depuis 2 ans, vous devrez passer le contrôle technique. 
contrôle technique

Partagez cette info :

Total
0
Partages

Tous les véhicules doivent passer le contrôle technique de manière périodique avant de pouvoir être immatriculés et rouler légalement sur la voie publique.

Des contrôles anti-pollution renforcés

Les enjeux environnementaux sont de plus en plus importants, et le contrôle technique des véhicules est un moyen de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air. Le contrôle porte sur un certain nombre de facteurs, dont les émissions, afin de s’assurer que les véhicules ne polluent pas l’environnement plus qu’ils ne le devraient.

Optez pour le décalaminage moteur à l’hydrogène

Le décalaminage du moteur à l’hydrogène est un processus qui permet d’éliminer les dépôts de carbone du moteur. Cette opération vise à améliorer les performances du moteur et à réduire les émissions. Au fil du temps et des kilomètres, les moteurs à combustion interne s’encrassent naturellement de calamine, même les hybrides. Un moteur encrassé par la calamine consomme plus de carburant et surtout, il pollue beaucoup plus.

La calamine est un dépôt charbonneux issu des huiles et du carburant brûlé dans le moteur. Elle cristallise et colle aux parois du moteur. Voici pourquoi faire un décalaminage moteur à l’hydrogène : ce procédé est très efficace pour réduire les émissions polluantes et améliorer les performances du moteur. Le décalaminage est donc vivement recommandé avant un contrôle technique anti-pollution.

Cette technique de décalaminage consiste à injecter de l’hydrogène dans le collecteur d’admission du moteur. L’hydrogène réagit avec les dépôts carbonés de la calamine et les décompose en eau et en dioxyde de carbone. Les résidus seront ensuite évacués par le réseau normal d’évacuation des fumées du moteur.

Contrôle technique

Le contrôle technique anti-pollution

C’est un contrôle obligatoire pour les véhicules de plus de 4 ans. Il est effectué dans un atelier agréé et a pour but de vérifier l’état du système de contrôle des émissions du véhicule.

Le contrôle technique initial

Le test d’émission du contrôle technique initial mesure le niveau de polluants émis par le véhicule. En cas de dysfonctionnement, le propriétaire du véhicule bénéficie d’un délai de grâce pour effectuer les réparations nécessaires.

Ces tests permettent de s’assurer que le véhicule répond aux exigences en matière de sécurité et d’émissions polluantes, comme les points suivants :

  • le moteur doit être en bon état de fonctionnement,
  • il ne doit pas y avoir de fuites de liquide visibles,
  • les freins et les pneus doivent être en bon état,
  • le véhicule ne doit pas émettre de bruit ou de fumée excessifs.

Si le véhicule échoue au contrôle technique initial, il devra être réparé et soumis à un nouveau contrôle avant de pouvoir être immatriculé. Cependant, la nouvelle mouture du contrôle technique prévoit un contrôle anti-pollution renforcé.

La sécurité avant tout

L’essai fonctionnel vérifie le bon fonctionnement des freins, des feux et des indicateurs de direction. On vérifiera également la présence et l’état des dispositifs de sécurité exigés par la loi (extincteur, gilet jaune, triangle de signalisation, etc.).

Les défaillances critiques

Une défaillance critique est un défaut de sécurité qui rend le véhicule dangereux et peut conduire à son interdiction de circuler. Si une défaillance critique est constatée, le véhicule ne pourra pas être conduit sur la route tant que les réparations n’ont pas été effectuées. Le délai de réparation d’une défaillance critique est de 1 jour ! Par exemple, un véhicule dont les freins sont défectueux ne pourra pas être conduit sur la route jusqu’à ce qu’ils soient réparés.

Une défaillance critique réparée demande à être vérifiée. Le véhicule devra passer une contre-visite.

Les défaillances majeures

Une défaillance non critique, mais majeure, est un défaut technique qui présente moins de danger immédiat pour les usagers de la route. Il doit cependant être réparé dans un délai strict. Par exemple, un phare cassé doit être réparé dans les 7 jours.

Si vous avez reçu une liste de défaillances majeures, vous devez effectuer les réparations et vous rendre dans un centre de contrôle pour vérification (contre-visite), même si le délai n’a pas encore expiré. Après vérification, vous recevrez un nouveau certificat valable pour un an. Si le véhicule n’est pas présenté pour vérification, il ne sera plus valable à l’expiration du délai.

Les défaillances mineures

Les autres défaillances sont des petits défauts techniques qui ne présentent pas de danger pour les usagers de la route, mais qui devraient être réparés. Par exemple, un phare un peu faiblard ou un pare-brise légèrement fissuré.

Un véhicule présentant un ou plusieurs défauts mineurs peut encore circuler sur la route, mais doit être réparé dans les deux mois.

La périodicité du contrôle technique

Le contrôle technique est obligatoire pour tous les véhicules de plus de 4 ans. Il doit être effectué tous les 2 ans pour les voitures, camionnettes, motos et quadricycles.

Il est important de maintenir votre véhicule en bon état pour éviter les surprises lors du contrôle. Vous pouvez faire décalaminer votre voiture à l’hydrogène avant le contrôle pour améliorer ses performances et réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Les obligations légales

Le contrôle technique est une obligation légale pour tous les propriétaires de véhicules. Le non-respect de cette obligation peut entraîner une amende pouvant aller jusqu’à 750 €.

Il convient de noter que la nouvelle version du contrôle technique comprend un contrôle anti-pollution renforcé. Cela signifie que les véhicules qui ne répondent pas aux exigences en matière d’émissions ne pourront plus être immatriculés.

En cas de vente

Le certificat de contrôle technique est également obligatoire lors de la vente d’un véhicule d’occasion.

Le transfert de propriété ne peut donc être réalisé que si le véhicule dispose d’un certificat de contrôle technique valide. Ce document doit être remis au nouveau propriétaire par le vendeur.

La contre-visite

Comme nous l’avons vu, un véhicule qui a subi des réparations suite à son échec au test doit être réinspecté avant de pouvoir circuler sur la route.

Le deuxième contrôle est gratuit et doit être effectué dans les 30 jours suivant la date de la réparation. Passé ce délai, un nouveau contrôle technique sera exigé.

Le procès-verbal

Une fois l’inspection terminée, le propriétaire du véhicule reçoit un rapport. Ce document énumère les défauts constatés, leur niveau (mineur, majeur, critique) et indique si le véhicule a été interdit de circulation ou non.

Le rapport est valable pendant un an pour les voitures, les camionnettes et les motos et pendant deux ans pour les quadricycles.

Si le véhicule a été interdit de circulation, il est possible d’obtenir les informations suivantes du centre d’inspection :

  • la liste des réparations à effectuer,
  • les prix pratiqués par les garages de la région,
  • la procédure à suivre pour commander les réparations.

Le contrôle technique du véhicule est important pour s’assurer qu’il peut être conduit en toute sécurité. C’est une obligation légale, mais aussi un moyen de protéger les conducteurs, leurs passagers et les autres usagers de la route.

En résumé, voici les étapes à suivre pour le contrôle technique de votre véhicule :

  1. Prenez rendez-vous dans un centre de contrôle avant la date limite indiquée sur votre carnet d’entretien,
  2. apportez votre véhicule au centre le jour du rendez-vous,
  3. le véhicule est inspecté et un rapport est établi,
  4. si le véhicule est conforme, vous recevrez un certificat valable un an,
  5. si le véhicule n’est pas conforme, vous avez 30 jours pour effectuer les réparations nécessaires et faire réinspecter le véhicule.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram