Uber : oui, vos trajets vont vous coûter plus cher d’ici quelques semaines

Uber. Une légère augmentation des trajets pour inciter les chauffeurs à s'orienter vers l'électrique.

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
9
Partages

À compter du 1er janvier 2021, vos trajets via l’appli Uber vont vous coûter plus cher…

Lorsque Uber décide de faire sa révolution écologique, ce sont ses clients qui financent ! Le géant américain vient faire part de sa volonté de devenir le «leader mondial de la mobilité».

Pour ça, l’entreprise incite ses chauffeurs à passer à un véhicule électrique ou hybride. Ce vaste plan d’électrification de sa flotte met alors à contribution tous les utilisateurs du service.

L’objectif de Uber, c’est d’avoir 0 voitures diesel en 2024, 50% de véhicules électriques d’ici 2025 et 100% des déplacements réalisés dans des véhicules zéro émission à l’horizon 2040.

Afin d’y parvenir, l’Américain met en place un plan d’action rigoureux. Tous les acteurs de la chaîne, que ce soit les chauffeurs, les services publics, certains partenaires privés et même les utilisateurs du service, sont impliqués dans ce changement. Quant à Uber, son investissement est proportionnel à celui des clients.

Pour mener à bien cette transition écologique, la plateforme souhaite sortir au plus vite le diesel de sa flotte. Résultat, dès le 1er janvier 2021, les chauffeurs de véhicules diesel neufs ne pourront plus s’inscrire sur l’application.

Puis en 2022, cette règle entrera en vigueur pour les voitures diesel d’occasion. Enfin, en 2024, plus aucun diesel ne pourra être renseigné sur la plateforme.

+0,03 centime de plus par kilomètre

Uber veut pousser au plus vite ses clients vers les véhicules «propres». Uber rappelle à ses chauffeurs qu’il existe des aides publiques (5.000 € pour les professionnels à cumuler avec les 6 000 euros d’aide de la région).

De plus, le géant américain offre une augmentation du prix de la course offerte à 100% pour ses chauffeurs. Le prix de la course augmente alors de 0,03 centime par kilomètre.

L’entreprise confirme également la mise en place d’une somme identique versée grâce aux frais générés par cette augmentation à ses chauffeurs s’ils achètent un véhicule hybride ou électrique d’ici 2025. «Pour un chauffeur ayant travaillé 42 heures par semaine, Uber estime que le surplus généré par la hausse du tarif devrait rapporter 2.250 € au bout de trois ans», explique la plateforme. Autrement dit l’aide totale sera de 4.500 €.

Des Zoe moins chères pour les chauffeurs !

Afin de rendre possible le passage à l’électrique, Uber annonce avoir conclu un partenariat avec l’Alliance Nissan Renault offrant à ses chauffeurs la possibilité de bénéficier de tarifs avantageux sur les Renault Zoé et autres Nissan Leaf.

Le groupe californien a pensé à tout ! Pour la recharge des véhicules électriques, l’entreprise a aussi obtenu un accord avec EDF. Ce qui va permettre aux chauffeurs d’avoir des avantages lors du passage à la borne de recharge.


Partagez cette info :

Total
9
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram